L'anthropologie: Constitué de "anthropo" qui désigne l'Homme et de "logie", "discours sur", le terme "anthropologie" regroupe l'ensemble des sciences qui étudient l'Homme qu'il appartienne à une population vivante ou ancienne. Au sein de cette vaste discipline, existent deux approches appliquées de manière de plus en plus systématique dans le cadre des fouilles archéologique récente : l'anthropologie de terrain et l'anthropologie biologique qui, combinées entre elles, documentent l'anthropologie sociale du passé.Ainsi, les ossements, témoins les plus intimes de ce qu'il reste des gens d'avant offrent beaucoup d'informations à qui sait déchiffrer leur langage. 
 
L'anthropologie biologique 
 
Il est possible de déterminer le sexe et d'estimer l'âge au décès du défunt. Les difficultés de la vie laissent des traces sur l'os ou les dents. Elles conditionnent leur développement, attestant notamment de carences nutritionnelles ou de maladies durant l'enfance. La matière osseuse garde le souvenir de traumatismes (fractures, coups) voire de microtraumatismes liés à une gestuelle répétée (travail domestique ou professionnel comme le port de lourdes charges). Par ailleurs, des variations dans la morphologie des os permettent de reconnaître une intimité génétique : deux squelettes peuvent avoir "un air de famille". 
 
  
 
Détermination du sex 
 
Les os du bassin sont ceux qui permettent de différencier les sexes. La femme porte et met au monde les enfants. Ses hanches sont plus larges. C'est en leur sein que se développe le fœtus. Le nouveau-né passe sa tête sous le pubis. La grossesse et l'accouchement vont laisser des empreintes reconnaissables sur les oséchancrure large et symétrique 
 
 
                                      Homme                                                            Femme 






 
 





 
Sillon indiquant que cette femme a porté un enfant 
 
 
      Bassin d'un homme                                         Bassin d'une femme 
 
 
 
 
 










 
 Quelques exemples de problèmes sanitaires visibles sur l'os
 
 
Cet homme a perdu toutes ses molaires Les lignes 
horizontales creuses visibles sur la canine correspondent 
à des "stress" subis pendant l'enfance.Il peut s'agir de 
carence, de grosse fièvre ou autre agression. La dent se 
minéralise moins bien et laisse cette trace indélébile.  
 
   hypoplasies (traces de stress)
 
  
La maladie carieuse est très visible sur cette mandibule. La deuxième prémolaire n'a plus de couronne et un abcès s'est développé à sa racine. 
 
 
 
Cet ulna (cubitus) gauche présente un cal de fracture . Ce 
traumatisme est une "fracture de parade" qui advient lorsque 
le choc est porté sur l'avant-bras qui protège le visage. Cet
 individu souffrait d'arthrose visible sur l'articulation du coude 
droit. 
 cal de fracture 
 
 



 
 
Une utilisation importante de la colonne vertébrale et notamment le port de charges pendant l'enfance peut engendrer sur les lombaires des fractures de fatigue. 
 




 
Cette sollicitation peut également provoquer des hernies dans
 le corps des vertèbres 
 
  
 
 
  
Sacrum présentant un spina bifida occulta. Les arcs postérieurs des vertèbres ne se sont pas fermés. Ce phénomène est en général interprété comme bon indicateur du niveau nutritionnel des populations. Il peut provenir notamment de la carence en acide folique de la mère (que l'on trouve dans les crudités ou les viandes), ou de l'atteinte de celle-ci par de forte fièvre pendant la grossesse.




 Fiche n°2

Auteur:
Lola Bonnabel 
Cécile Paresys

INRAP
Juil. 2003

L'ANTHROPOLOGIE BIOLOGIQUE